Tout savoir sur l'appellation Puligny-Montrachet

La colline du Montrachet vue de Puligny-Montrachet

Tout savoir sur l'appellation Puligny-Montrachet

Appellation Internationalement connue comme l'une des plus prestigieuses du paysage viticole français. Saviez-vous que Puligny-Montrachet malgré sa renommée mondiale n'est qu'un petit village de Côte d'Or de seulement 385 âmes ?

Puligny-Montrachet est une commune viticole du département de la Côte d’Or, située sur la Côte de Beaune entre Meursault au Nord et Chassagne-Montrachet au Sud. Depuis 1937, Puligny-Montrachet est une appellation d’origine contrôlée (AOP) : son vignoble s’étend sur 210 hectares, 119 hectares de Puligny-Montrachet village et 91 hectares de Puligny-Montrachet Premier Cru.  Puligny porte en son seing 4 Grand Cru, 4 appellations d'origine contrôlée à par entière: Le Montrachet Grand Cru, Le Chevalier-Montrachet Grand Cru, Le Bâtard-Montrachet Grand Cru, et le Bienvenues-Bâtard-Montrachet Grand Cru.

 

 

Geneanet cartes-postale Puligny-Montrachet

Geneanet cartes-postale Puligny-Montrachet

 

Puligny-Montrachet, village historique de la viticulture française

Puligny-Montrachet est un village historique de la viticulture française et bourguignonne, il fait partie de l'emblématique Côte de Beaune, paradis du chardonnay, coincé entre Chassagne-Montrachet au sud et Meursault au nord. À eux trois, ils sont considérés comme le lieu de production des plus grands chardonnay du monde.

La culture de la vigne est présente à Puligny-Montrachet depuis près de 2000 ans. Au Moyen-Âge, le vignoble est régi par les abbayes, notamment l’abbaye de de Cîteaux connue pour la construction du Château du Clos de Vougeot. La période moderne permet à Puligny-Montrachet via la qualité de ses vins d’être considéré comme un village historique de la viticulture française et bourguignonne.

 

Le Vignoble de Puligny-Montrachet

Avant de développer plus en profondeurs l'appellation Puligny-Montrachet, voici un petit rappel du système d'appellation Bourguignon.

En Bourgogne, c’est le terroir qui est mit en avant. L’objectif est de pouvoir relier un vin à son lieu de production exact. Les bourguignons ont même inventé la notion de ‘climat (récemment classés au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO) qui, plus précis encore que l’appellation, permet de connaître la parcelle d’où est issue la cuvée. Il y a donc plusieurs climats dans une appellation, c’est pourquoi Puligny-Montrachet possède 17 climats (parcelles) classés Premier Cru.

Il existe 4 grands types d’appellations pour les vins de Bourgogne :

Tout d'abord, les vins d’appellation régionale se trouvent sur l’ensemble de la Bourgogne viticole. Cette dénomination représente plus de la moitié de la production viticole bourguignonne.

Ensuite viennent les vins d’appellation communale. Il existe 44 appellations "Village" réparties sur toute la Bourgogne. Elles permettent aux producteurs de mettre en avant les spécificités de leur village, au-delà de la région de production. Vous trouverez ainsi Puligny-Montrachet, Gevrey-Chambertin ou Vosne-Romanée.

Certaines appellations possèdent des parcelles classées en appellation village Premier Cru et Grand Cru. On désignera ainsi un Premier Cru par le nom de l’AOC communale, la mention “Premier Cru” puis le nom du climat (de la parcelle) dont est issue la cuvée. C’est le cas par exemple du Puligny-Montrachet Premier Cru "La Garenne" du Domaine Barolet-Pernot.

Les Grands Crus ne représentent que 1% de la production bourguignonne et ne concernent que les parcelles de quelques hectares au sein d’un climat unique. Ce sont des vins d’une qualité toujours exceptionnelle avec des noms qui vous diront sûrement quelque chose comme Romanée-Conti ou Corton-Charlemagne Grand Cru.

 

Carte du vignoble de Puligny-Montrachet

 © 2018 La Route des Blancs

 

Puligny-Montrachet est un village qui produit des vins classés en appellations Village et Premier cru. Il abrite aussi 4 appellations Grand Cru : La surface plantée en appellation Village représente 119 hectares et la surface plantée en appellation Premier Cru représente 91 hectares répartis sur 17 climats. 

Les différents climats classés Premier Cru sont : Sous le Puits, La Garenne, Champ Gain, Les Chalumeaux, Champ Canet, Clos de la Garenne, Les Folatières, Le Cailleret, Les Demoiselles, Hameau de Blagny, La Truffières, Les Referts, Les Pucelles, Clavaillon, Les Perrières, Clos de la Mouchère et Les Combettes.

Les différentes appellations Grand-Cru représentent 28 hectares.

Le Village de Puligny abrite 2 appellations Grand cru : Le Bienvenue Batard-Montrachet (3,59 hectares) et le Chevalier Montrachet ( 7,47 hectares). Il partage avec la Commune de Chassagne-Montrachet les appellations Grand-cru : Le Montrachet (5,93 hectares) et le Bâtard-Montrachet (11,63 hectares)

 

Encépagement et vinification

L'encépagement de l’appellation Puligny-Montrachet se compose de 99% de Chardonnay et 1% de Pinot noir - le Pinot Noir n’étant cultivable seulement sur le coteau du hameau de Blagny.

La production de Puligny-Montrachet Premier Cru se limite à maximum 56 hectolitres par hectare et à 64 hectolitres par hectare en appellation Puligny-Montrachet Village. Les rendements autorisés sont très bas pour se focaliser sur la qualité au détriment de la quantité, c’est ainsi qu’en moyenne 1 hectare de vignes produit 6000 bouteilles.

 

Le terroir de Puligny-Montrachet

Il est composé majoritairement de marnes calcaire et de sols argilos-calcaire. Le climat y est tempéré mais frais. Les vignes sont majoritairement exposées Sud-Est, à une altitude comprise entre 230 et 320 mètres d’altitude.

 

Carte Grand Cru Puligny-Montrachet

 © 2018 La Route des Blancs

L’histoire folklorique des appellations du Montrachet

Cette histoire remonte au temps des croisades. Sur la colline du Montrachet se trouvait un Château dont le seigneur envoya son fils à la guerre en Terre Sainte. Durant cette période, il fréquentait une jeune fille qu’il retrouvait au “Clos de la Pucelle” (1er cru). Un enfant naquit de cette union : le bâtard Montrachet. Le fils légitime parti en croisade se nommait le Chevalier Montrachet.  Le chevalier Montrachet décéda et le seigneur de Montrachet prit la décision de nommer son fils illégitime comme successeur. Pour lui souhaiter la bienvenue les gens du village l'acclamèrent “Bienvenue au Bâtard Montrachet”. Le Bienvenues-Bâtard-Montrachet Grand cru tire son nom de cette légende.

 

L’histoire plus crédible des appellations du Montrachet

Le Montrachet est en fait un « mont pelé », comme atteint par la râche (ou teigne), métaphore bourguignonne qu’il doit à sa végétation rabougrie. Le Montrachet est perçu comme « l’aîné » fondateur d’une lignée de grand vins. Le Chevalier-Montrachet est donc une appellation qui  tire son nom de valeurs féodales dans lesquelles le second de la famille devenait traditionnellement chevalier. Bâtard-Montrachet est une allusion probable à un encépagement mélangé en blanc et rouge pratiqué du Moyen-Âge au XVIIIe siècle. Son extension Bienvenue-Bâtard-Montrachet rappelle la croissance réussie (« bien venue ») de nouvelles plantations.

 

Etiquette de Montrachet Grand Cru du domaine Leflaive

© Montrachet domaine Leflaive

 

Le Montrachet

Le Grand Cru "Montrachet" produit certains des plus grands vins blancs de Bourgogne. C’est aussi sans doute celui qui se vend le plus cher. Les oenologues et journalistes du monde entier l’ont toujours placé un cran au dessus des autres grands crus blancs en le désignant comme le plus grand chardonnay du monde. Objet de luxe destiné à accompagner des repas prestigieux, la production confidentielle de ce grand cru (30 000 bouteilles par an) est quasiment toujours vendue à l’avance à des clients fortunés. Une bouteille de Montrachet Grand Cru se négocie aujourd’hui entre 600€ pour les producteurs les moins réputés et 11.000€ pour les domaines les plus réputés. Certains estiment que ce prix en constante augmentation est exorbitant ... pour un vin qui connaît malheureusement davantage la spéculation que les tires bouchons des consommateurs.

 

Cuverie Puligny-Montrachet

© Le Figaro vin

 

Les typicités aromatiques de Puligny-Montrachet

Le Puligny-Montrachet est un vin produit par beaucoup de producteurs en très petite quantité car avoir du Puligny-Montrachet dans sa cave est un luxe et un gage de qualité et de crédibilité pour les consommateurs. C’est donc pourquoi certains domaines, parfois situés jusqu'à 40 kilomètres de Puligny-Montrachet gardent leurs vignes dans cette appellation, pour la qualité des vins et le prestige de l'appellation.

Tous ces différents producteurs possèdent leurs propres identités et leurs propres interprétations des différents climats de Puligny-Montrachet, c'est pourquoi chaque Puligny-Montrachet est unique. Cependant une trame commune subsiste.

Le Puligny-Montrachet est un vin fin possédant une robe dorée, brillante aux reflets verts. Son nez est composé de senteurs de fleurs blanches, d’aubépine, de pâte d’amande, de noisette, d’ambre, de citronnelle et de pomme verte. En bouche, on retrouve des arômes lactiques (beurre, croissant chaud) accompagnés d’arômes de fruits comme la poire, la pomme et le citron. Le nez et le palais se fondent dans un vin harmonieux doté d’une concentration remarquable.

Il se déguste à 12 C° et accompagnera parfaitement les viandes blanches en sauce, ou en fin de repas, un Brillat Savarin.

La capacité de vieillissement des vins de Puligny-Montrachet est en moyenne de 10 ans pour les appellations Village et de 15 ans pour les appellations Premier Cru.

 

Quels sont les producteurs de l'appellation Puligny-Montrachet les plus reconnus ?

Les domaines les plus reconnus sont

  • Leflaive
  • Carillon
  • Jean Chartron
  • Benoit Ente
  • Etienne Sauzet

Le prix moyen d’un Puligny-Montrachet Village est compris entre 40€ et 60€. 

Le prix moyen d’un Puligny-Montrachet Premier Cru est compris entre 80€ et 100€.

Share a Comment